jeudi 21 juin 2018

L'arrondi silencieux [Editions Balland]

L'arrondi silencieux

Tout commence avec le décès d'Edith. Mère de trois enfants : Gabrielle, Jérôme et Ophélie, nés de pères différents. Ils se connaissent à peine et d'ailleurs n'ont appris le cancer de leur mère qu'à son décès.


Jérôme, le marginal ne s'est pas ce qu'il fait là, il n'a aucun lien avec ceux qui se trouvent dans cette chambre d'hôpital et préférera s'effacer par la suite. Gabrielle, la quarantaine, vient de découvrir qu'elle était enceinte de 5 mois, elle aimerait en savoir plus sur cette mère absente. Ophélie, la vingtaine, dans ses études est la plus bouleversée, elle cherche du réconfort chez cette grande sœur qui semble si distante.


Chacun vit des moments difficiles. Gabrielle a caché sa grossesse à tout le monde, y compris le futur papa. Elle ne souhaite pas être enceinte et encore moins élever un enfant. Jérôme peint des tableaux, bien souvent sous l'effet de la drogue. Il vit dans un squat et n'espère rien de la vie. Ophélie est avec un homme violent, elle aimerait trouver la force de partir mais Esteban sait trouver les mots avant les prochains supplices. 

Ces personnes vont se retrouver, lier par les derniers courriers laissés par leur mère. Quatre courriers pour trois enfants. Qui est donc cet Icare dont on n'a jamais entendu parler ?


Mon avis : je venais de finir un roman et j'ai toujours peur de ne pas arriver à accrocher, à entrer dans l'univers d'un autre livre, comme ça, juste après... souvent j'ai besoin d'un peu de temps et j'en profite pour lire bandes dessinée et livres jeunesses mais j'avais aussi peur qu'il se perde dans ma longue liste de livres à lire. Bref (quelle introduction !). Je m'y suis attaquée très vite et bizarrement j'ai plus qu'accroché. J'ai juste lu 256 pages mardi (le livre fait 338), je n'arrivais pas à le lâcher. Je me disais "tu t'arrêtes juste après ce chapitre", sachant que bon, les enfants, le repas, le chien, les coups de téléphone à passer, le blog... j'ai tout mis en stand-by et j'ai plongé près de Gabrielle et Ophélie, je me suis attachée à elles, à leurs histoires et puis je voulais savoir. J'étais bien près de Théodore le dernier mari d'Edith, une personnalité et un univers touchant. J'ai tremblé de peur face à Esteban, j'ai voulu aidé Gabrielle à accepter son ventre... j'étais vraiment bien avec eux malgré les tourments. L'écriture est fluide et captivante. A chaque chapitre, on suit un personnage. Pas le temps de s'ennuyer, la dynamique est là et même si on est pressé de retrouver tel ou tel personnage, on n'arrive plus à savoir celui que l'on préfère. Les questions qui se posent, les univers qui se croisent, les tranches de vie... tout est bien ficelé et la fin... ah que c'est embêtant de se taire !!! 
Très, très bon moment lecture !






*livre offert, merci beaucoup

2 commentaires:

  1. Merci beaucoup Mathilde pour cet avis très touchant ! Je vous remercie de m'avoir lue <3 et suis ravie que mon histoire vous ait emportée.
    Ceci me permet de découvrir votre blog ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout le plaisir est pour moi ! Merci à vous :)

      Supprimer