mercredi 25 avril 2018

Recherche super princesse [Nathan] [Chut ! Les enfants lisent] #147

Recherche super princesse

Est-ce que ça vous dirait d'aider un prince héritier d'un grand royaume ? Le pauvre a été transformé en crapaud par une horrible sorcière. Si vous y arriviez, vous pourrez être une véritable princesse !


Que faut-il faire ? Suivez-moi, je vous explique en quelques mots...


Il faudra chanter une chanson, dire son plat préféré, montrer les bonnes manières, choisir une robe, ...



Quand tout sera fait, il ne restera plus qu'à trouver le prince et l'embrasser. En serez-vous capable ?


Mon avis : je vous ai fait une présentation très courte de ce livre mais c'est pour une bonne raison. Il est parfait. Les illustrations adorables de Stéphane Nicolet(d'ailleurs la couverture est canon je trouve) et le texte de la célèbre Orianne Lallemand (la maman du Loup) sont déjà un gros point fort. Les animations : rabats, petit livre, personnage à habiller, pop-up... rendent la lecture très attrayante ! Craquinette, 4 ans, était fatiguée le soir où j'ai proposé la lecture. J'ai donc lu aux grandes (8 et 9 ans) pendant qu'elle se "reposait" à côté. Au final, elle nous a vite rejoint et elle voulait plus que tout embrasser la grenouille... si elle avait su...
Mes grandes ont joué le jeu tout au long : chants, tests culinaires et bonnes manières. Elles ont passé les tests haut la main. 
Je ne vous dévoile pas la fin mais courrez la découvrir ^^





Ceci est ma participation au Challenge 
Je Lis aussi des albums
10/20



Ceci est ma 147 ème participation au rendez-vous Chut ! Les enfants lisent

lundi 23 avril 2018

Mères Anonymes de Gwendoline Raisson et Magali Le Huche [Dargaud]

Mères Anonymes

Vous imaginez s'il existait un club de mères anonymes ? Un endroit où on nous écouterait ? Où on nous laisserait le droit de s'exprimer comme bon nous semble ? C'est l'idée même de cette "bande dessinée". 


Nous suivons Caroline qui vient tout juste d'intégrer le groupe. Elle a un enfant de trois et demi, elle vit seule et elle est au chômage. On ne sait pas vraiment pourquoi elle est là mais on sent qu'elle en a besoin.


Caroline essaie de faire face à toutes les choses que l'on entend pendant la grossesse ou après. Elle se retrouve confrontée aux "bonnes" paroles : donner le sein, donner le biberon, toutes les trois heures, le biberon en complément, vingt minutes sur un sein, deux fois quinze minutes... et si elle craque c'est normal : baby blues, montée de lait, anémiée, à cause d'untel ou untel...


On suivra en parallèle le quotidien de quelques autres mamans qui se livrent et de Marie une nouvelle venue.


Il y a aussi les unes de magazine avec cette Monica si rayonnante depuis qu'elle est maman et s'il existait une pilule Monica pour assurer autant qu'elle ?


Mon avis : je suis déjà fan du travail de Magali Le Huche, l'illustratrice que je reconnais facilement et j'avais repéré ce titre. A la fête du livre "Zinc Grenadine" d'Epinal, je n'ai pas hésité une seconde (quoi que les autres titres m'ont fait de l'oeil) et j'étais ravie d'aller à la rencontre de Gwendoline Raisson qui m'a accueillit avec un grand sourire et a noté mon nom dans son carnet liste (je valide évidemment). Une personne vraiment adorable. C'est parce que je suis parfois trop timide que j'ai quitté le canapé sinon je serais bien restée près d'elle à papoter... Elle me dit que ce livre aide les mères de famille à déculpabiliser. Mais oui, carrément. Il y a des passages dans lesquels on se retrouve obligatoirement, des choses que l'on a pensé au fond de nous sans pouvoir les partager. Ce qui m'a marqué, c'est le regard qu'à la société face aux mères célibataires. On ne se rend pas compte...
Direction l'étagère des précieux, bien sûr !


samedi 21 avril 2018

Super Ciné Battle : les listes ultimes du cinéma [Dunod]

Super Ciné Battle
Les listes ultimes du cinéma
Intégralement gravées dans du marbre en papier

Il n'y a pas longtemps, je vous parlais de l'anti-guide du cinéma où nous avons appris un tas de choses concernant le septième art. On continue avec ce livre regroupant les listes ultimes.

Si vous me connaissez, vous savez que je m'autoproclame listophile, je liste tout et tout le temps, c'est pourquoi, en dehors de mon intérêt pour le cinéma, j'ai craqué pour ce livre :)

L'idée est venue de deux passionnés, Stéphane et Daniel, journalistes entre autres, qui aiment discuter, échanger, partager sur ce thème. Avec une dose d'humour, on découvre, encore une fois, une multitude d'infos sur ce sujet et on répond à des questions que l'on s'est longtemps posé (ou pas ^^)


Par exemple : les meilleurs films de Clint Eastwood, les meilleurs sous-fifres des méchants, les pires comédies françaises des dix dernières années, les meilleurs scènes père-fils, les pires remakes, les meilleurs James Bond, les meilleurs films qui n'existent pas (oui, oui cette liste existe) ...




Vous vous doutez bien qu'il y en a pour tous les goûts et tous les styles... une centaine de listes à dévorer !


Mon avis : les listes et l'humour m'ont tout de suite plu, les infos étonnantes aussi. Après, il y a des choses qui sont jugés has-been ou mauvaises par les auteurs qui ne le sont pas à mes yeux mais les goûts et les couleurs... on ne sent pas d'idées arrêtés, c'est comme s'ils donnaient leur point de vue mais qu'on pouvait en discuter. Vous me comprenez ? Il y a des listes qui m'ont particulièrement plu et/ou amusé et il y a des listes où je me suis arrêtée en me demandant "c'est quoi ça?" j'ai encore à apprendre de toute évidence ! Il y a également un test, une liste de Disney préféré selon l'auteur et pour rire : un kit à découper (je vous laisse découvrir).




* livre offert et un grand merci pour la dédicace surprise


jeudi 19 avril 2018

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole [Le livre de poche jeunesse]

Mille baisers pour un garçon

Ils ont 5 ans quand ils se rencontrent. Poppy, l'aventurière qui parle tout le temps et Rune le nouveau voisin qui arrive de Norvège. Ils sont meilleurs amis : Poppy et Rune pour la vie.


Le temps passe... ils ont 8 ans. La grand-mère de Poppy décède et lui laisse un bocal avec mille cœurs de papier blanc. Ils représentent mille baisers d'amour. Poppy est bien décidée à suivre les consignes de sa grand-mère et de remplir son bocal. Rune, présent auprès d'elle, se met en colère... quelle drôle d'idée ! Mill baisers d'un garçon, ah ça non ! Ce sera lui qui lui donnera ses mille baisers, lui et lui seul. Ils ont 8 ans, ils échangent un beau et premier baiser, celui qui fait presque éclater le cœur.


Les années passent encore et leur amour est pure et sincère, identique au premier jour, ils font rêver, tout le monde les envie... un amour comme celui-ci c'est rare. Mais Rune apprend qu'il doit retourner à Oslo avec sa famille. Pour quelques années, il n'a pas le choix et suit à contre cœur. Très vite il n'aura plus de nouvelles de sa Poppy... 


Mon avis : l'écriture est parfaite, je ne m'attendais pas à plonger aussi vite à l'intérieur. Lisant beaucoup en ce moment, j'ai toujours peur de ne pas accrocher et de ralentir ma lecture. J'ai eu de la famille et ça ne m'a pas empêché de le lire en quelques soirs. Nous suivons la vie de Poppy et Rune de leur point de vue respectif. C'est intéressant de changer de personnages narratifs au fil des chapitres. Les émotions sont palpables dès le début, on vit de l'intérieur les ressentis. C'est fort, envoûtant et rempli d'amour. Si l'intrigue m'a à peine surprise, j'ai adoré les passages sur la nature et les petits bonheurs de la vie. Les messages à faire passer pour les gens que l'on aime qui nous sont proche, pour la vie qui est courte, pour les rêves à réaliser, ... Je ne m'attendais pas à cette fin et je dois avouer que j'aurais préféré autre chose mais dans un sens c'était inévitable, ça n'aurait certainement pas collé. 
Pendant la lecture, j'ai beaucoup pleuré et ça faisait très longtemps que ça ne m'étais pas arrivé. C'est assez difficile d'expliquer mais c'était réellement poignant.
J'ai eu l'occasion pour un chapitre de mettre un fond sonore. Poppy joue du violon, à un moment assez fort du livre, je me suis dit que j'avais besoin d'entendre les notes... j'ai eu des frissons jusqu'au bout des doigts.
Les mots de l'auteur et la playlist sont un vrai plus à la fin du livre.
A lire absolument !

mercredi 18 avril 2018

Le livre sans images de B. J. Novak [Chut ! Les enfants lisent] #146

Le livre sans images

La quatrième de couverture prévient les enfants que ce livre est très spécial et que c'est une bonne idée de le faire lire aux parents sans qu'ils se doutent de quelque chose. Nous sommes également prévenu par un encadré que si un enfant essaie de nous le faire lire, c'est pour nous piéger tout simplement. 

Du coup que se passe-t-il dans ce livre ? 


Il suffit de lire...


A cause de lui, le lecteur est amené à dire vraiment n'importe quoi... de quoi surprendre et amuser !



Mon avis : quand j'ai montré la couverture aux filles, c'est limite si elles n'ont pas grimacé : "Mais il n'y a vraiment pas d'images dedans ?" J'ai confirmé et fais tourner les pages rapidement : "non, non, aucune". Des petites mous semi-boudeuses se sont installées face à moi et la lecture à commencer... Dès les premières pages, les sourires sont apparus et très vite, elles se sont amusées de me voir lire les bêtises, les mots rigolos, les mots écrits en gros... Craquinette ne sachant pas lire m'a demandé : "c'est vraiment écrit ça ?" elle pensait que j'inventais ^^ Les grandes se sont amusé à lire quelques pages. 
Un vrai coup de cœur que les filles adorent... et moi aussi !





Ceci est ma participation au Challenge 
Je Lis aussi des albums
8/20



Ceci est ma 146 ème participation au rendez-vous Chut ! Les enfants lisent

mercredi 11 avril 2018

Ultra Violette se rebiffe [BD Mousse]

Ultra Violette se rebiffe

Violette est une petite fille au caractère bien trempé, habitant sur une péniche avec son papa et son chat Bitume. Elle est aussi Ultra Violette mais c'est un secret..


Un secret pas si bien gardé puisqu'elle reçoit un paquet à ce nom au début de notre aventure. En plus, c'est un colis désagréable avec un mot pas sympa : Violette méga nulle  de la classe ! Souveraine à la casse ! 


La colère se fait tout de suite sentir, elle est sûre que c'est son ami Galette, il n'y a que lui qui est au courant. 


Mais si ce n'est pas lui ? 


Il va falloir mener l'enquête...

Mon avis : on a bien accroché avec les filles et elles ne voulaient pas arrêter la lecture. Surprise par le caractère de Violette qu'elles ont trouvé malpoli au début mais un autre personnage, est plus méchant au fil de l'histoire. Une sacré aventure pleine de rebondissement ! 
Un sujet qui montre à nos enfants que si rien ne va plus, qu'on se sent trahit, qu'on se pose des questions... il faut rester calme et trouver une solution. 
C'est le tome 2, nous n'avons pas lu le 1 mais ça ne gêne en rien la lecture. C'est une BD, comme vous l'avez vu, avec de grandes cases et pas trop de texte donc idéal dès 5 ans !
Gros coup de cœur pour les illustrations !!!

site 

*livre offert, merci :)

mardi 10 avril 2018

Joe Millionnaire de David Walliams [Albin Michel] [Chut ! Les enfants lisent] #145

Joe Millionnaire

J'avais lu un article dans la presse sur David Walliams, le citant comme le nouveau Roald Dahl... ma curiosité était attisée. La plume de Roald Dahl était à mes yeux inégalable, il avait son style et rien qu'aux couvertures illustrées par Quentin Blake, on avait la promesse d'un voyage extraordinaire où les barrières de l'étrange tombent... 

Les titres de Walliams sont déjà accrocheur entre : Monsieur Kipu, Ratburger ou encore les enfants les pires du monde. Et ils sont tous illustrés par Tony Ross qui a un style qui se rapproche de Quentin Blake mais plus en rondeur, en tout cas ça fonctionne parfaitement pour moi. 

A la boutique d'occasion, je tombe sur Joe Millionnaire et je repars avec. Nous sommes en novembre de l'année dernière, je n'ose pas le lire, peur d'être déçu et puis il fait 300 pages, je ne le commencerais pas n'importe quand... le temps passe jusqu'à ce lundi où je cherche quel nouveau livre me mettre sous la dent et je l'embarque en me disant : allez il est temps !


Je le commence le soir et c'est parce que mes yeux sont fatigués que je m'arrête à la soixantième page. Le lendemain, j'en lirai quarante. Le mercredi je dévore les 200 pages en une heure. 

C'est véritablement un coup de cœur. Je comprend la comparaison avec Roald Dahl. Ce livre a tout. De l'humour, des personnages auxquels on s'attache tout de suite, une intrigue, de l'impossible, du rêve, des personnages cruels, des vies passionnantes... 


Il y a des livres dans lesquels on a du mal à plonger, il nous faut du temps pour assimiler les personnages et leur univers. Ici, en seulement quelques petites lignes tout le décor est planté et tout coule de source. On ne se pose pas de questions et on file droit vers l'intérieur du récit. 

Les listes en tout genre dans le livre m'ont bien sûr encore plus plu ! 


Les illustrations, les listes, les grosses écritures parfois en font un livre très dynamique. On n'a pas le temps de s'ennuyer et on n'a pas envie de s'arrêter.

Joe Millionnaire est un petit garçon rond immensément riche, vraiment très très riche. Il a tout. Son papa lui donne des millions pour son anniversaire, il a une formule 1 rien qu'à lui, il a tout ce qu'il demande. Mais Joe n'a pas d'ami. 

Dans son école pour les riches tout le monde se moque de lui parce que son père est devenu riche en fabricant du papier toilette. Alors pour son anniversaire Joe demande à aller dans une école normale et il souhaite que personne ne sache qu'il est riche. Mais il n'arrivera pas à cacher son secret bien longtemps...


Mon avis : vous l'aurez compris, c'est une mention pépite pour moi et vous verrez d'autres romans de cet auteur très prochainement sur le blog, je n'en doute pas !






Ceci est ma 145 ème participation au rendez-vous Chut ! Les enfants lisent