lundi 25 avril 2016

Récits de l'Inde illustrés - Usborne [Chut ! Les enfants lisent] #66

Récits de l'Inde illustrés

Je suis très contente de vous présenter ce recueil de contes. Plus ça va, plus j'aime découvrir cette catégorie de livres, c'est une vraie passion. Je n'ai aucun souvenir d'avoir lu des histoires provenant de l'Inde donc une belle découverte pour moi et j'espère pour vous.


Ici nous partons pour 17 contes dont 1 conte en 8 chapitres, c'est celui-ci que je vais vous présenter aujourd'hui.


  • Les contes d'Akbar et de Birbal


Akbar est empereur de l'Inde. Un jour, à une partie de chasse, il se perd avec ses courtisans. Vient un petit garçon, l'empereur demande " Quelle est, de ces trois routes, celle qui va au palais?" 

Le jeune garçon ose répondre : aucune. Il ajoute : " j'en suis certain, tout le monde sait qu'une route est incapable de bouger, alors comment se peut-il qu'une de ces routes aille au palais ? Ceux sont les gens qui se déplacent, pas les routes ". Si les courtisans sont surpris et même choqués de cette réponse, l'empereur amusé lui donnera sa bague, qu'il devra lui ramener lorsqu'il sera adulte.

Le temps passera, le garçon est devenu adulte, il quitte sa famille et va au palais. Lorsqu'il se présente au garde, celui-ci trouve un accord : il le laisse passer s'il lui donne la moitié de ce que l'empereur lui offrira.

Malin comme toujours, le garde se verra offrir 50 gifles, ce qui aura eu le mérite d'amuser l'empereur et de prendre le garçon à son service.


Le jeune homme, nommé Birbal maintenant, va vivre auprès de l'empereur et lui prouvera toujours avec ruse et délicatesse son intelligence et sa force.

Par exemple, on soupçonnera un voleur dans la famille du ministre. Pour découvrir qui est le voleur, l'empereur envoie Birbal sur place. Ce dernier demande un âne. Il annonce que toutes les personnes devront passer derrière l'animal et en soulevant sa queue dire : " je ne suis pas un voleur ". L'âne étant enchanté, on devinera qui est le voleur. 


Les personnes passent toutes et l'âne ne fait rien. Le ministre dit qu'il n'y a donc aucun voleur parmi les gens qui l'entourent. Mais Birbal n'a pas tout dit et il demande à tout le monde de montrer leurs mains. Celui qui n'a pas d'encre sur ses mains est le voleur. Birbal a mis de l'encre en cachette sur la queue de l'âne, le voleur ayant peur d'être pris au piège est passé derrière mais n'a pas soulevé sa queue.

Un conte que j'ai trouvé très bien raconté, avec un personnage (Birbal) très intéressant et d'une rare intelligence. 


Il y a bien sûr d'autres contes, comme celui des trois frères que j'ai également beaucoup aimé. Ces frères travaillaient durement et voulurent devenir riche pour se reposer. Lors d'une prière, une voix leur indiqua le chemin à suivre pour réaliser leur souhait. Mais tout ne se passera pas comme prévu, et la magie opérera avec celui qui est bon. Un conte avec un scénario à répétition et de la magie qui amène aux rêves.

Je m'arrête là même si je vous aurais bien raconté d'autres histoires encore...

D'ailleurs si vous l'avez lu ou si vous le lisez un jour, n'hésitez pas à me dire quel conte préférez-vous.

En plus d'avoir de belles histoires, la couverture matelassée, le marque-page en tissu et les merveilleuses illustrations aux couleurs chaudes vous ferons voyager.

Ceci est ma soixante-sixième participation au rendez-vous Chut ! Les enfants lisent






*livre offert merciiii <3
----------------------------------------------------------------------------------------
Récits de l'Inde illustrés
Illustré par Anja Klauss

Editions Usborne
14,95 €


6 commentaires:

  1. Il est magnifique ! Tu me donnes vraiment envie de l'acheter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu ne le regretteras pas, j'ai encore lu une histoire ce soir, sous le charme <3

      Supprimer
  2. Réponses
    1. jusqu'au bout il m'aura fait rêver !

      Supprimer